UA-78699451-1
La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Le Règlement IntérieurLe Règlement Intérieur

 

 ARTICLE 1 :  But du Règlement Intérieur (RI)

Un Règlement Intérieur (RI) clarifie la compréhension des statuts et éventuellement de la confession de foi. Il traite des questions pratiques inhérentes à la vie de chaque église locale qui n'intéressent pas forcément  les autorités locales en possession des statuts.

Même si les principes sur lesquels est fondé le RI sont basés sur la Bible, il est certain qu'un RI reste lié aux aléas de l'expérience et des circonstances. De ce fait le RI est un document qui évoluera, car une église locale n'est jamais statique mais dynamique.

 

ARTICLE 2 : ADMINISTRATION

Selon l'article 8 des statuts de l'association,

L'association est administrée par le Conseil de l'église composé des « anciens » et des « diacres ».

Les anciens sont plus particulièrement chargés de la direction spirituelle de l'œuvre. (I Tim 5 :17 - I Tim 3 :1-7 - I Pierre 5 :1-5 )

Les futurs anciens sont acceptés par le Conseil des anciens sur proposition d'un des membres du Conseil des anciens.

Les diacres sont chargés des tâches matérielles dans l'église (I Tim 3 :8-13  /  Actes 6 :1-4).

Les conditions morales et spirituelles des « Anciens » et des « diacres » sont définies dans les versets bibliques suivants :

a)- Les conditions pour les « anciens »

I Tim 5 :17

Que les anciens qui dirigent bien soient jugés dignes d'un double honneur, surtout ceux qui travaillent à la prédication et à l'enseignement.

I Tim 3 :1-7

Cette parole est certaine : Si quelqu'un aspire à la charge d'évêque, il désire une oeuvre excellente.
Il faut donc que l'évêque soit irréprochable, mari d'une seul femme, sobre, modéré, réglé dans sa conduite, hospitalier, propre à l'enseignement.
Il faut qu'il ne soit ni adonné au vin, ni violent, mais indulgent, pacifique, désintéressé.
Il faut qu'il dirige bien sa propre maison, et qu'il tienne ses enfants dans la soumission et dans une parfaite honnêteté;
car si quelqu'un ne sait pas diriger sa propre maison, comment prendra-t-il soin de l'église de Dieu ?
Il ne faut pas qu'il soit un nouveau converti, de peur qu'enflé d'orgueil il ne tombe sous le jugement du diable.
Il faut aussi qu'il reçoive un bon témoignage de ceux du dehors, afin de ne pas tomber dans l'opprobre et dans les pièges du diable.

I Pierre 5 :1-5

Voici les exhortations que j'adresse aux anciens qui sont parmi vous, moi ancien comme eux, témoin des souffrances de Christ, et participant de la gloire qui doit être manifestée :
Paissez le troupeau de Dieu qui est sous votre garde, non par contrainte, mais volontairement, selon Dieu; non pour un gain sordide, mais avec dévouement;
non comme dominant sur ceux qui vous sont échus en partage, mais en étant les modèles du troupeau.
Et lorsque le souverain berger paraîtra, vous obtiendrez la couronne incorruptible de la gloire.
De mêmes, vous qui êtes jeunes, soyez soumis aux anciens. Et tous, dans vos rapports mutuels, revêtez-vous d'humilité; car Dieu résiste aux orgueilleux, mais il fait grâce aux humbles.

b)- Les conditions pour les « Diacres et Diaconesses »

I Tim 3 :8-13

Les diacres aussi doivent être honnêtes, éloignés de la duplicité, des excès du vin, d'un gain sordide, conservant le mystère de la foi dans une conscience pure.
Qu'on les éprouve d'abord, et qu'ils exercent ensuite leur ministère, s'ils sont sans reproche. Les femmes, de même, doivent être honnêtes, non médisantes, sobres, fidèles en toutes choses.
Les diacres doivent être maris d'une seule femme, et diriger bien leurs enfants et leurs propres maisons; car ceux qui remplissent convenablement leur ministère s'acquièrent un rang honorable, et une grande assurance dans la foi en Jésus Christ.

 Actes 6 :1-4

En ce temps-là, le nombre des disciples augmentant, les Hellénistes murmurèrent contre les Hébreux, parce que leurs veuves étaient négligées dans la distribution qui se faisait chaque jour.
Les douze convoquèrent la multitude des disciples, et dirent : Il n'est pas convenable que nous laissions la parole de Dieu pour servir aux tables.
C'est pourquoi, frères, choisissez parmi vous sept hommes, de qui l'on rende un bon témoignage, qui soient pleins d'Esprit Saint et de sagesse, et que nous chargerons de cet emploi. Et nous, nous continuerons à nous appliquer à la prière et au ministère de la parole.

 

ARTICLE 3 : Principe de vie et de discipline

            3.1 Vie spirituelle

           La Rédemption par Jésus-Christ vise le renouvellement de notre vie et notre consécration à Dieu. Étant reconnaissant pour l'expérience de Son amour et pour la certitude que l'Esprit-Saint lui a été donné, le membre d'église se sait appelé :

          - à vivre pour Jésus-Christ, son Seigneur, et à le servir.

          - à développer une relation vivante avec Dieu par l'adoration, l'action  de grâce, l'écoute de la Parole, la prière et l'intercession.

          - à accepter les saintes écritures comme Parole de Dieu faisant autorité en matière de foi et de vie. En conséquence, il évite tous les engagements qui s'opposent à une vie chrétienne.

          - à contribuer à l'édification de l'église par la Grâce que Dieu communique.

          - à s'examiner et à se juger lui-même, selon 1 Cor. 11 v 28 et 31

           3.2 Discipline

                     3.2.1 Buts de la discipline

          Trois buts au moins sont visés par la discipline. Elle est :

          - pédagogique et éducative, (aspect positif, les responsables voudraient ramener le discipliné vers Dieu : Math. 18 v 15; Jacq. 5 v 19).

          - préventive et dissuasive, (aspect solidarité corporelle, afin que les autres aussi éprouvent de la crainte:

1 Tim. 5 v 20).

          - répressive, (aspect négatif, essayant d'arrêter le péché: 1 Cor. 5 v  1, 2).

                      3.2.2 Raisons pour discipliner

          Font appel spécialement à une action disciplinaire :

          - les déviations doctrinales concernant les fondements de la foi, (Gal. 1   v 6 et 7).

          - les péchés moraux flagrants, (1 Cor. 5 v 11).

          - les diviseurs d'églises, "après un second avertissement" (Tite 3 v 10 et 11). Exemple d’Apollos, Paul…

          - la rébellion contre l'autorité spirituelle dans l'église locale, ( Hébr. 13 v 17).

          - un esprit d'irresponsabilité sociale et familiale, au point que le témoignage rendu devient scandaleux,

(Rom. 13 v 1; 1 Tim. 5 v 8).

                      3.2.3 Étapes à suivre

          Matthieu 18:15-17 montre les quatre étapes principales à suivre :

          - démarche privée en vue d'une reconnaissance des torts,(verset 15).

          - visite de la personne en présence de témoins, dans le même but, (verset 16).

          - explication devant l'Église ou ses représentants, (le corps de conducteurs spirituels), (verset 17).

          - discipline annoncée à l'Église et exercée, (verset 17).

                      3.2.4 Mesures de discipline

          La discipline s'applique sous diverses formes :

          - privation des responsabilités dans l'Église, (par exemple, enseigner, chanter dans une chorale, etc....).

          - exclusion des réunions consultatives de l'église locale.

          - exclusion de la participation au repas du Seigneur.

 

ARTICLE  4  :  L'assemblée et la famille

          4.1 Mariage

Avant la cérémonie de mariage dans l'église, les époux auront un entretien avec au moins un ancien (autre que le père) ou le pasteur (autre que le père).

L’Eglise aidera autant que possible les mariés pour la Gloire de Dieu.

Une participation financière de 200 (deux cent) euros leur seront attribuée au nom de l’Association.

           4.2 Service d'enterrement

Par son adhésion en tant que membre de l'église, chaque croyant accepte que la cérémonie d'enterrement (inhumation), après son départ pour la Gloire, ait lieu dans le cadre de l'église locale, sauf exception.

          La cérémonie est une occasion de se souvenir du témoignage laissé par le frère ou la sœur défunt(e) et d'apporter la consolation des Écritures pour ceux et celles qui portent le deuil. Une telle cérémonie est l'occasion aussi d'annoncer l'Évangile.

          Après le décès, la cérémonie ne changera rien à la destinée éternelle du (de la) défunt(e). Le rassemblement, à cette occasion, permettra d'appeler à la repentance les personnes présentes.

          Les modalités du déroulement de la cérémonie seront vues avec le pasteur ou l'un des anciens, en son absence.

L’Eglise aidera autant que possible la famille pour la Gloire de Dieu.

Une participation financière de 200 (deux cent) euros leur seront attribuée au nom de l’Association.

 

ARTICLE 5 : Les Départements (secteurs d'activité)

           Les différents départements sont les suivants :

- Département Enseignement

          Ecole de Vie,  Groupe de jeunes,  Formation Eglise,  Formation des « Leader »

- Département Évangélisation

Cellules maisons, Divers évangélisations

- Département Louange et Adoration

Groupe Shalom

- Département Logistique

Protocole Accueil et fêtes

 - Département Construction

 - Département Instrument de musique

 - Département Intercession

 - Département Communication et relation publique

 - Département Social

 Les responsables de département seront choisis par le Conseil de l’Eglise ; Et Ils forment avec ce dernier le CONSEIL ELARGI DE L’EGLISE

 Toute création d'un nouveau secteur d'activité doit être soumise à l'approbation du conseil d'église.

 

ARTICLE 6 : Modification et validité du règlement intérieur

Tout projet de modification du RI doit être soumis au conseil de l’église. Après examen, il sera soumis à l'assemblée générale qui décidera à la majorité de 2/3 des membres inscrits.

Partager pour la Gloire de Dieu !