Eglise Evangélique DIPE LA MAECHA - Jésus le pain de vie

gallery/logo gif

Etant né dans une famille Pastorale (Pasteur RAKOTONIAINA Jean de la croix et RAZAFINDRAHAJA Florette),  le Pasteur Manda RAKOTONIAINA  a baigné dès sa naissance dans le monde ecclésiastique.

D’après les témoignages de ses parents, sa mère avait des difficultés pour avoir des enfants.

Après une prière fervente du couple pastorale, ils ont eu  leur premier enfant, une fille qu’ils ont nommé « Fanomezana » (cadeau - de Dieu), et c’est 4 ans après qu’ils ont le deuxième, un garçon : « Manda Notahiana » (Protection béni).

Sa naissance a été très difficile puisqu’il était en siège dans le ventre de sa mère et qu’il a fallu le tirer avec une ventouse pour pouvoir au moins sauver la maman.

Dieu merci, l’enfant était en vie mais avec un creux à la tête à cause de la ventouse.

Chaque jour des prières s’élevaient pour que l’enfant soit « normal » et gloire à Dieu, quand il allait à l’école, plusieurs fois il était premier de la classe et même le « creux » à sa tête a disparu !

 Sa Connaissance du Seigneur et sa Foi augmenta petit à petit, étant encadré par son Père. Plusieurs fois il a vu la gloire de Dieu dans sa vie à travers des guérisons et des miracles.

Une des guérisons divines qui l'a marqué était quand il jouait au Foot, comme la plupart des garçons de son âge

A propos de nous

Le Pasteur Manda et Anna RAKOTONIAINA

gallery/couple pastorale

Un jour en donnant un grand coup de pied au ballon, il a eu un ligament cassé et  on l'a emmené dans divers hôpitaux et les docteurs disaient qu'il devait mettre des chaussures dont le talon gauche doit être de 5 cm de plus que l'autre puisque son bassin n'était plus droit.

Gloire à Dieu, après avoir prié avec son Père, Dieu lui a donné un nouveau ligament de suite et il a pu rejoué au Foot.

Le Journal malgache ci-après relate cet évènement.

Le Pasteur Manda aime bien dire que Dieu est notre "Constructeur", forcément Il a les "pièces détachées" et d'"ORIGINE" en plus !!!

gallery/journal